Les robes s’éfilent à La Sucrière

Après avoir exposé dans de nombreuses villes à travers le monde (Tokyo, Paris, New York, Londres ou Madrid) l’artiste japonaise, Chiharu Shiota s’installe à Lyon le temps d’une expo à La Sucrière du 4 mai au 31 juillet.

Cette exposition est composée de 16 robes blanches en satin du créateur lyonnais Mongi Guibane autour desquelles  Chiharu a créé une véritable toile d’araignée faite de près de 600 km de fils de laine. Les visiteurs pourront donc arpenter ce « labyrinth of memory » et être entrainés, au fil de l’œuvre, dans « une plongée dans le passé » explique l’artiste à l’AFP. Coutumière de ces grandes installations, l’artiste contemporaine exprime son envie, par cette œuvre, de rendre hommage à la ville de Lyon et à sa longue tradition dans le textile.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *